PAD – c’est quoi ?

PAD veut dire Plan d’Aménagement Directeur. Il s’agit donc d’un plan, élaboré par le Gouvernement régional bruxellois, qui recouvre une zone donnée et y définit les aménagements urbains qui pourront y prendre place dans les années à venir. Ce plan définit des gabarits (hauteurs, tailles des constructions), des implantations (où on met quoi), des affectations (ce qu’il est permis de faire à tel ou tel endroit : logements, bureaux, espaces verts, parkings…) et l’aménagement des espaces publics et de voiries. Il existe une bonne dizaine de PAD en cours d’adoption en Région bruxelloise. Voir le site de la Région sur les grands projets

Un PAD a la particularité de pouvoir déroger à toutes les règles urbanistiques générales existantes. Ces règles, qui sont définies dans le PRAS (Plan Régional d’Affectation du Sol) ou le RRU (Règlement Régional d’Urbanisme), limitent ce qu’il est possible de faire, notamment en terme de hauteurs… C’est ici que réside le grand danger d’un PAD : la Région peut y mettre ce qu’elle veut !

Le PAD Midi est l’exemple-type d’un plan dérogatoire conçu dans un dialogue entre la Région et les gros propriétaires de la zone… le résultat de ce « dialogue » est un plan qui fait exploser les hauteurs permises et densifie la zone (= augmente ce qu’on peut construire) pour rencontrer les ambitions de ces grands acteurs immobiliers.

Le PAD Midi est à l’enquête publique jusqu’au 2 novembre. Les explications et documents sont disponibles sur le site de Perspective (l’agence régionale en charge). Vous pouvez réagir à titre personnel et envoyer vos commentaire avant le 2 novembre, soit directement sur le site de Perspective,

ou par courrier à : Perspective.brussels, rue de Namur 59, 1000 Bruxelles

ou par e-mail à : midi@perspective.brussels

N’hésitez pas à signer la pétition de Midi Moins Une ! contre le PAD Midi.